lundi 7 juillet 2008

La liste de Belliot

A défaut d'éblouir de leur présence active les séances du Conseil municipal de Pornichet, plusieurs élus de la liste de Robert Belliot jouent la comédie pour les besoins d'un film financé par la commune. Drôle d'histoire !

En effet, jeudi 2 juillet, le quotidien Ouest-France proposait un article traitant du tournage à Pornichet d'un court métrage sur l'hypothétique présence, dans la ville, de Steven Spielberg, l'illustre auteur d'ET, de la saga des Indiana Jones, de la Liste de Schindler et de bien d'autres films majeurs. Pour illustrer son article, le quotidien publiait une photo présentant une scène pimentée de la présence de quelques figurants.

Belliot'wood

Le moins que l'on puisse écrire est qu'ils faisaient de l'ombre à François Morel et Olivier Saladin, les acteurs principaux de ce film. En effet, la subdéléguée à l'Education de Robert Belliot, accompagnée de ses parents, gestionnaires bien connus d'un camping local, apportaient leur fibre artistique en jouant les figurants dans une scène tournée face à la gare de Pornichet. Ouest-France aurait pu produire d'autres clichés du tournage agrémentés de la présence de plusieurs autres figurants siégeant sur les bancs du Conseil municipal. A croire que le Conseil municipal devient une antichambre des studios hollywoodiens.

Au-delà du fait que ces élus semblent beaucoup plus à l'aise pour jouer la comédie sur un plateau de cinéma que pour prendre la parole en Conseil municipal, leur présence pose questions. En effet, ce film bénéficie d'une subvention municipale de 10.000 € (adoptée en Conseil municipal le 30 juin dernier). Parmi les conditions imposées à ce soutien, la présence d'élus était-elle exigée ? ces élus figurants étaient-ils défrayés pour cette prestation ? le Maire, Robert Belliot, a-t-il cautionné cette forme de népotisme ?

Les mauvaises langues pourront toujours dire que ces élus ont joué un rôle taillé sur mesure pour eux, celui de figurants d'une histoire qui leur échappe...

7 commentaires:

NouvelObs a dit…

Etes-vous sûr de vos affirmations?
Si les 10000 euros de subvention sont allés dans les poches d'élus sous prétexte qu'ils étaient figurants, cela frise le délit d'initié et le détournement de fond public, non ?
Et quand bien même cela serait légal, il y aurait tout de même un coté "immoral".
Le réglement intérieur du conseil municipal aurait dû prévoir ce cas de figure et stipuler que tout membre du conseil et sa famille proche ne peuvent bénéficier de gratification de qui que cela soit (personne morale ou physique) qui aurait lui même touché une subvention municipale.
J'espère que l'opposition va vous lire et porter cette demande lors du prochain conseil.

Anonyme a dit…

Excellent!
Il n'y a pas que John Loque qui court après les sous????
Le prochain court métrage dit-on est le tournage d'un épisode de Bob l'Eponge...ouais ouais! et si il n'y avait pas l'acteur principal Bob, il y aurait deux ou trois autres élus très habitués déjà à jouer les éponges sur la place du marché! LOL! (film sponsorisé par le Bar des Halles, qui affichait, il y a peu la photo du nouveau maire sur ses étagères!)

Anonyme a dit…

ah bonne nouvelle John looke le retour !....on va se régaler Vous avez raison au rythme ou ça va dans 2 ans on a des municipales anticipées. Il faut se tenir prêt. Car il va y avoir des élus de la liste Belliot qui vont se désolidariser du Maire actuel.

lepoint a dit…

C'est John Locke et non pas looke ou loque, alias Mr. Bossy, aujourd'hui conseiller municipal.(http://www.ville-pornichet.fr/index.php?rub=2&num=1&num2=1)
Cela serait donc étonnant qu'il attaque Belliot ou même se désolidarise.
Vous pouvez aussi écrire à Mme Dupont Christelle , conseillère également et ayant participée au tournage du film, pour tout simplement lui demander de confirmer qu'elle n'a reçu aucun dédommagement ni paiement pour l'occasion.

lohn jocke a dit…

Les courts-métrages ont des budgets de prod qu'ont rien de commun avec les longs-métrages. La figuration n'y est en général ni payée ni même défrayée.

Anonyme a dit…

si si on y tient J Loque c'est bien ça...

LePoint a dit…

A lohn Jocke (marrant la métathèse).

Il ya deux petits mots qui me gènent dans votre commentaire:
"...en général..."

Vous m'avez l'air bien informé sur les arcanes des productions cinématographiques. Auriez-vous eu à plancher dessus récemment ?

Quelqu'un a-t-il des nouvelles de la part de Mme. Dupont ?