mardi 22 juillet 2008

Arroseur arrosé

Dans la série, faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais, Robert Belliot, le maire de Pornichet, vient encore de faire très fort en imperméabilisant 1.000 m² de sol en zone inondable. La suite de la saga du parking maudit...

N'écoutant que sa fouge un brin démago et prisonnier de son inculture en matière d'urbanisme et d'aménagement, le candidat Robert Belliot a multiplié les promesses d'accroissement de la capacité de stationnement en centre-ville et de lutte féroce contre les inondations.

Résumé des épisodes précédents

Avec l'élection de Robert Belliot, une aube nouvelle semble s'être levée brusquement sur Pornichet. Tout ce qui était compliqué devient d'une simplicité absolue. A la va-vite, le nouveau maire exige la destruction de logements, chèrement acquis par la municipalité précédente aux fins d'une opération d'habitat HQE, pour créer 60 places de stationnement supplémentaires.

La précipitation conduit même le maire à autoriser le chantier de démolition en plein été, sans attendre la fin des délais de recours et sans prendre les précautions minimales de protection des salariés et riverains contre l'amiante présente dans ces bâtiments. Sans surprise, l'Etat, via la Direction du Travail, fait arrêter le chantier.

Quelques jours plus tard, le ballet des camions et tracto-pelles reprend de plus belle pour constituer la "semelle" du parking. Le 11 juillet, dans un communiqué transmis à l'hebdo l'Echo de la Presqu'île, Bobby le Magnifique explique innocemment que ce parking est une bonne solution plutôt que d'implanter des "immeubles sur un terrain sujet aux inondations". Et c'est évidemment là que Robert Belliot se tire une balle dans le pied...

Imperméabilisation des sols

Dans son magazine municipal de l'été 2008, le maire de Pornichet explique dans une interview qu'il "pense avant tout à la population située aux environs de zones potentiellement inondables. Il faut agir pour la protéger". Et il poursuit en annonçant que "la révision du PLU instaurera l'obligation, dans chaque dossier de permis de construire, de prévoir une gestion de l'eau". Intéressant sauf que la première chose que fait Robert Belliot est de s'affranchir de ces principes élémentaires en imperméabilisant totalement plus de 1.000 m² en zone inondable pour réaliser son parking.

Preuve que le site nécessite une attention particulière, perdure encore, un puit, perdu au milieu d'une surface quasi totalement imperméabilisée par des couches d'assise renforcées. Entre un parking facilitant la pénétration de l'eau dans le sol comme cela vient d'être fait pour le parking de la gare (sous la responsabilité à l'époque de Jacques Lambert) et une plateforme à la Robert Belliot comme cela est en cours de réalisation avenue du Baulois, la nuance est grande. En outre, les projets d'urbanisation du quartier reposaient sur une exigence du maintien minimum de 30% de pleine terre pour faciliter l'infiltration de l'eau. Avec Hippocampe, cela aurait été 30% de sol perméable, avec Robert Belliot c'est 100% de sol imperméabilisé. Les riverains apprécieront.

Entre amateurisme et incohérence, le nouveau maire de Pornichet reste fidèle à l'image qu'il se contruit depuis son arrivée à l'Hôtel de Ville. Pour ce triste parking, de nombreuses questions restent sans réponse : quel sera le débit de fuite de ce site nouvellement imperméabilisé ? Où est installé le séparateur à hydrocarbures ? Comment vont être gérées les eaux pluviales issues de l'imperméabilisation des sols ? Et, plus globalement, quel a été le contenu du dossier remis aux autorités au titre de la loi sur l'eau ? Autant de questions qui mériteraient quelques réponses.

8 commentaires:

ingénu a dit…

Certes Le Poulpe, autant de questions que les Pornichétins dont je suis, aimeraient bien voir abordées au prochain conseil municipal....J'ose espérer que vous bénéficiez de relations particulières avec l'opposition en place pour les sensibiliser en ce sens.
J'apprécie la pertinence de vos éditos, mais à la vitesse ou ils se succèdent le dialogue n'a pas le temps de s'installer sur chacun d'eux, c'est dommage on a l'impression que la population se désintéresse.....
Ce n'est pas mon cas, et acceptez mon soutien chaque fois que vous aurez l'occasion de dénoncer l'incompétence et l'irresponsabilité de Bobby le Magnifique.
Sachez aussi que l'équipe municipale en place fait actuellement vivre un enfert aux propriétaires de la seule maison rescapée de la tornade qui a sévi sur le Parking " Grand Bêta ".
Je pense que ces gens méritent le soutien et l'aide de ceux qui pourraient avoir les moyens de mettre le nez dans le dossier.

bigorneau a dit…

vous écrivez :"un puit, perdu au milieu du bitume. "
Ya pas de bitume.
Et les gravillons compactés n'ont pas l'air plus imperméables que le parking de la gare.

Sans blague l'ingénu, les conseillers municipaux harcèlent personnellement les propriétaires, leur chatouillent les pieds la nuit? C'est grave et vaut action en justice, ils devraient porter plainte

Pornichet Le Poulpe a dit…

Pour Bigorneau.
Il n'y a pas d'enrobé sur le parking du Baulois mais effectivement "seulement" une sous-couche imperméable avec un revêtement de surface poreux. C'est donc corrigé dans l'article. Dont acte.
Pour le parking de la Gare, nous persistons. Les techniques mises en oeuvre facilitent la gestion des eaux pluviales : noues de recollement, forte présence de végétaux, gestion de la ligne d'eau et surtout débit de fuite limité dans un secteur non sujet aux inondations. Ce n'est pas vraiment le cas du Baulois, où, s'il est possible de faire des choses, cela doit être imaginé en plaçant la question hydraulique à la base des solutions retenues.

Cathy C. a dit…

Alors là il faudra assister au prochain conseil! L'ancien maire qui a mis 12 ans ou 13 pour s'activer mollement sur les inondations (mal conseillé, le sait-il maintenant par son ancien 1er adjoint)face au maire actuel qui va le renvoyer dans ses 22!! Inondations contre inondations...Faudra qu'ils osent JL ou SL dire ça à Belliot!!
Pour le reste d'accord sur l'incohérence, l'absence de vision, et l'incurie de ce pauvre homme dont on dit par ailleurs qu'il inquiète de plus en plus ses amis Baulois...Chacun ses croix et ses peines...

Anonyme a dit…

Intéressant tout çà....... Au sujet du porte monnaie, la question se pose en matière d'investissement mais aussi en fonctionnement. Bonne nouvelle pour le service des espaces verts, çà va embaucher. Comme disait le baron Guichard, le contribuable paiera. Ne vous méprenez pas de là à comparer Bobby à Guichard loin de moi cette idée. C'est quand même pas le même calibre. La comparaison s'arrêtera donc à la vision du contribuable bon à traire.

Monique a dit…

Je découvre votre blog ça me rappelle celui de john look qui tirait sur Lambert le bétoneur et dont on dit que s'était un candidat de la liste Béliot. Finalement c'est l'histoire de l'arroseur arrosé!!!Vous devriez leur en coller une couche sur la chasse aux sorcières à l'office de tourisme, sur la compétence des nouveaux élus au Conseil d'administration. Sur les élus de Pornichet qui confondent comité des Fêtes et office du tourisme. Nous espérons que le nouveau et excellent Directeur aura les coudées franches pour mener la politique touristique qu'il faut pour Pornichet. Si non...

ingénu a dit…

Chère monique,
vous avez raison c'est bien l'arroseur arrosé car derrière le blog de Johnlock se cachait effectivement un candidat de la liste Belliot que vous retrouverez d'ailleurs au rang de ses adjoints, fourbe, malhonnête,et arriviste on lui prète même déjà l'intention de vouloir tailler des croupières à Belliot le moment venu.
Ne dit on pas "qui se ressemble s'assemble"

Les vampes a dit…

Mais non Monique, T'a rien compris! Dans la thématique "Faites ce que je dis, Pas ce que je fais" Le choix des conseillers municipaux pour occuper les places du CA de l'OT n'est pas le fruit du Hasard; En effet, Mon voisin à la dernière AG m'a soufflé dans le creux de l'oreille, une bien Bonne. Notre Maire de caractère a dépêché au CA de l'OT, son délégué aux maisons de quartiers et futur Délégué UMP car ce dernier aurait trouvé une idée géniale que Bobby le tout frais nouvel adhérent de l'UMP, a aussi trouvée sensationnelle! Celle de transformer l'Office de tourisme en Maison de quartier pour assurer les services sociaux aux pornichétins et touristes en mal d'être venus à Pornichet; Le tout sans dépenser un rond;