vendredi 19 décembre 2008

Sacrée soirée

Mercredi soir, une grosse centaine de personnes a assisté à la présentation des orientations politiques de la municipalité Belliot en terme d'aménagement. Cette étape obligatoire de la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU) a confirmé la vacuité et l'incohérence du projet de l'équipe Belliot. L'avenir est bien sombre à Pornichet.

La présentation du Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) a obligé Robert Belliot a dévoilé ses batteries. Disons pour être exact, qu'il a demandé, sous la dictée, à un architecte complaisant de présenter l'ambition de la municipalité. Lors des échanges qui ont suivi avec le public, les interventions du maire ont été tellement pitoyables et si peu compréhensibles que son adjoint Goût est presque passé pour un expert de talent...

L'architecte en mission commandée a cependant été conduit, à plusieurs reprises, à décerner de bons points au PLU de l'ère Lambert/Allaire, à minorer les changements envisagés, avant de concéder que ce nouveau PLU "ne sera pas une révolution". Sauf que les changements sont notoirement aberrants et fruit des idées fixes d'une équipe municipale visiblement dépassée par les évènements.

Incompétence ou cynisme ?

Dire tout et son contraire semble être un style érigé en art par l'équipe Belliot. Morceaux choisis :

  • "ce PLU va préserver les zones humides et réduire le risque d'inondation"... mais "les nouvelles zones à urbaniser se trouvent dans le quartier Renardeaux / Gruche / Clos Roux / Fontaine de la Nue", justement le secteur le plus délicat en terme d'inondations.

  • "nous allons passer en 2x1 voies le boulevard de Saint-Nazaire pour apaiser la circulation et permettre des constructions sur ses bords", mais "nous ne créerons pas de nouvelles voiries pour desservir les nouveaux quartiers prévus au nord de ce boulevard car tout le monde devra l'emprunter, c'est une voirie majeure", bref pas de diffusion des flux mais bien une concentration sur ce boulevard et donc sur le rond-point de l'hippodrome, vive les riverains et les bouchons !

  • "nous allons assurer grâce à la politique de l'arbre une mise en valeur des entrées de ville" en "repositionnant le long du boulevard et à la place de son parking actuel le nouvel Intermarché". C'est vrai que la grande distribution est bien connue pour apporter de la qualité aux entrées de ville.

  • "nous voulons favoriser les circulations douces" avant d'ajouter "en développant un millier de places de parkings supplémentaires en centre-ville et le long des plages". C'est vrai, cela donne tout de suite envie de pédaler au milieu des 4x4.

  • "il faut répondre aux besoins des familles"... en supprimant l'espace de sport en libre service au bout du stade Louis Mahé pour "construire une maison de retraite". Vivement que les jeunes deviennent vieux !

Les exemples pourraient être multipliés au point que beaucoup se demandaient si l'absence de ligne directrice résultait de l'incompétence affichée à de nombreuses reprises du duo Belliot/Goût ou si de manière machiavélique ces compères cherchaient à noyer le poisson en cherchant à coller aux exigences réglementaires (loi SRU, Schéma de secteur de la CARENE, Lois post Grenelle de l'Environnement...) tout en sachant pertinemment qu'ils n'arriveraient pas réaliser 10% de ce qu'ils annonçaient.

Canada dry

A la surprise des aficionados de Bob le Bafouilleur, une forte odeur d'Hippocampe imprégnait les travées clairsemées de Quai des Arts. Nous aurons l'occasion d'y revenir mais, en fait, Robert Belliot semble incapable de réfléchir au devenir de Pornichet en s'extrayant d'Hippocampe. Seulement, comme il ne veut pas perdre la face, il cherche à marquer sa différence quitte à multiplier les incohérences, les gabegies financières et les injures à l'avenir de Pornichet.

Le PADD de Mister Belliot çà à la couleur d'Hippocampe, çà a la l'allure d'Hippocampe, mais ce n'est pas Hippocampe car çà n'a pas la cohérence d'Hippocampe, çà n'a pas l'équilibre financier d'Hippocampe, çà n'a pas les ambitions sociales, économiques et environnementales d'Hippocampe et c'est toute la différence !

L'époque étant aux commandes au Père Noël, Bob le Bafouilleur a fait présenter dans le PADD du PLU ses ambitions en terme d'investissement public. Mêmes les lutins n'en sont pas revenus ! Aussi, ces prochains jours, les rédacteurs du Poulpe vous distribueront au quotidien, les cadeaux de Noël espérés par Bobby avec, comme unité de compte, non pas l'Euro, mais le Quai des Arts, chacun pourra ainsi aisément mesurer la note pour le contribuable...


D'ici là, le Poulpe tient un scoop : pour le malheur de Pornichet, Bob le Bafouilleur semble avoir été privé de Monopoly pendant son enfance et il se venge sur la commune et ses habitants. Merci de vous mobiliser auprès du kitschissime Hameau de Noël de la place du marché pour lui offrir un Monopoly version de luxe (on est à Pornichet tout de même), un vrai, et qu'il ne considère plus Pornichet comme son jouet !


6 commentaires:

zorbec le gras a dit…

Je crois hélas, que vous n'avez pas cher Poulpe, bien compris la situation. Il est clair, nous le savons, que la dream team qui pilote aujourd'hui Pornichet, n'a aucun projet, aucune idée, aucune compétence dans aucun domaine. Ceci dit, pour balancer ce vide sidéral que mettent ils donc en face pour masquer autant d'incompétence ? Eh bien c'est facile et c'est comme pour le gouvernement, la recette: De l'arrogance, de la provocation, deux pas en avant tois pas en arrière, et surtout un goût immodéré pour la dépense publique le gaspi facile et le tout sans la moindre explication. Les réveils nationaux et locaux seront tous très douleureux mais le mal sera fait pour plusieurs générations. Mais il semble que tout le monde en redemande alors....Il suffit d'oser encore aujourd'hui notre télévision pour comprendre le niveau général et les attentes de nos concitoyens, remettez nous du Bigard, du Cauet....et allez dormir tranquille. Le problème de la politique en France et en Europe çà n'est pas parce que les élus sont là qu'ils sont bons, non ils sont bons parcequ'ils sont là et il leur suffit de le proclamer et hop le tour est joué et ils peuvent engager toutes sortes d'escroqueries (les banques) d'imbécilités, d'affirmations mensongères sans qu'ils n'essuient, il faut bien le dire que de bien maîgres critiques. Alors pour espérer s'en sortir afin d'éviter que la sortie ne se fasse par la violence désespérée, il faut des oppositions un peu plus actives, moins complaisantes. Le PS actuel me consterne et sert quelque part la soupe à l'UMP bravo! Oui à Pornichet, Lambert ET SON EQUIPE on fait de bonnes choses mais ont trop tergiversés sur les thèmes sociaux mais rien ne sert de resasser sans arrêt Hippocampe par ci Hippocampe par là les enjeux de société, y compris à Pornichet vont bien au delà de tout ça! Regardez au large, si vous ne voyez pas la vague qui s'élève alors retournez voir Bigard comme les autres et attendez sagement le raz de marée! Ils sont là, ils sont donc bons! De grâce ne tombons pas dans le ronron politico polissé. Et quand je vois le blog d'Arthur Modem sur le vrai problème de la Loire Atlantique en Bretagne alors là, franchement je me dais encore beaucoup plus de soucis sur la densité politque de Pornichet.
Joyeux Noel à tous

nouvelObs a dit…

C'en est tellement désolant, et c'était tellement prévisible.
Mais bon les Pornichétins ont choisi !

Juste une remarque cher Poulpe:
""repositionnant le long du boulevard et à la place de son parking actuel le nouvel Intermarché", n'est ce pas là quelque chose d'inévitable , vu les accords donnés et signés devant notaire par M. Rolland Allaire, alors adjoint à l'urbanisme , lors des échanges de terrains à l'occasion de la réalisation de quai des Arts?

Bon cela ne rachète pas pour autant l' équipe Belliot dans sa gestion du PLU, mais avouez qu'il doit ronger son frein: Il ne veut pas dire à tout le monde qu'il ne peut rien faire de mieux que Lambert ,( en partie à cause de ce que ce dernier à su mettre en place avant de partir), et il ne veut pas non plus ne rien faire (prise de la grosse tête, si significatif des 2 grands partis).
On est mal "barré".

Pornichet Le Poulpe a dit…

Zorbec, notre blog a fait le choix éditorial de se limiter à Pornichet en intégrant naturellement diverses échelles territoriales et nous comptons bien poursuivre notre action pour offrir à ceux qui le recherchent une analyse et des mises en perspective différentes de la bouillie légitimiste fournie par Ouest-France notamment et par le ton digne de la Pravda du magazine municipal.
nouvelObs, d'après nos informations, la solution retenue par Belliot pour l'Intermarché n'est pas un héritage de l'époque Allaire/Lambert. Ces derniers auraient demandé à l'époque à un urbaniste de réfléchir à un projet logements + Intermarché sur un espace allant du pied du camping de l'Oasis jusqu'à l'avenue de Quai des Arts. D'après des cadres d'Intermarché, le magasin était envisagé côté camping et en retrait de l'avenue du Baulois. Bref une approche qui n'injuriait pas l'entrée de ville.

Arthur a dit…

@ Zorbec: je partage tout a fait votre (long) post! en ce qui concerne votre appréhension de la situation nationale et locale mais pas d'accord avec le dernier pargaraphe...Vous n'avez pas du mettre le nez dans mon blog, bien souvent parce que la Bretagne ce n'est pas l'essentiel des articles! Les deux derniers articles par ex. parlent du recul sur la fermeture des bars de Pornichet et de Mesquer, pour l'Erika!
A part ça bravo pour ce commentaire!
Au plaisir, Arthur..

rlb a dit…

Nous arrivons du marché de Noël.
Si l'emplacement le rend un peu plus visible que les fois précédentes, sa disposition n'incite pas à y pénétrer naturellement. Les deux "murs" de lampes de chaque coté ont un air de grillage pas très accueillant.
Une fois dans l'enceinte, est-ce la disposition des lieux, mais c'est triste à mourir.
Il faut dire que le chalet ou devrait aller et venir jeunes et moins jeunes, j'ai nommé le stand à chichi et autres gourmandises, n'offre qu'une longue queue résignée à attendre en vain que le bain d'huile veuille bien chauffer , et que les marrons qui se battent en duel sur le poêle veuillent bien s'éclater. L'alimentation électrique n'est paraît-il pas adaptée à la friteuse!!!
Bref loin de l'image que vous avez sur votre site.
Ou sont les vins chauds et animations des précédents marchés? Les badauds semblent s'ennuyer et espère peut-être que l'arrivée du Père Noël va changer les choses.
Et toujours cette place faite aux voitures, ce qui rend même dangereux le lieu pour les petits.
La mairie tenait là une occasion de montrer une différence...c'est raté, et je m'en vais à La Baule !

zorbec le gras a dit…

Désolés, Poulpe et Arthur, mais en ce moment il y tellement de sujets d'agacements que je le reconnais, ça déborde. Continuez votre bon boulot et de nous informer si fidèlement. C'est pas les dernièes nouvelles sur les équipements sportifs qui vont me calmer. Et puis, autant le dire, je suis convaincu du caractère breton de notre beau département.
Tous mes voeux,