mardi 9 mars 2010

Pompeux

Depuis 8 mois, l'accès au cœur de Pornichet constitue un vrai gymkhana simplement pour respecter le bon plaisir d'un maire qui, par caprice, voire incompétence, a décidé d'handicaper pour des décennies sa ville en plaçant à son entrée des ouvrages d'assainissement XXL. Avec Robert Belliot, seul le pire est certain.

Jamais en peine de démagogie, Robert Belliot a fait de la question des inondations un des fondements de sa stratégie de sape du travail conduit par la municipalité Lambert. Victime d'un rare phénomène d'auto-intoxication, il a fini par se convaincre de sa compétence pour le plus grand malheur du Pornichet d'aujourd'hui et de demain.

Caprice irresponsable

Depuis bientôt 10 ans, la Ville de Pornichet consacre un part importante de sa capacité d'investissement à juguler les risques d'inondations gravement accentués par la réalisation, au début des années 1990, de la RD392 qui dessert Pornichet depuis la Route Bleue. Renforcement des pompes, création de bassins de rétention et doublement de la canalisation reliant le secteur de l'hippodrome à la mer, Pornichet a fortement investi pour sa sécurité hydraulique. En 2007, le maire d'alors, Jacques Lambert, a même engagé la commune dans une démarche contraignante d'élaboration d'un plan directeur de gestion des eaux pluviales.

Parallèlement, l'équipe Lambert avait décidé de profiter des travaux de l'hippodrome pour repositionner les pompes de relevage, aujourd'hui situées entre le rond-point de l'hippodrome et la piste de galop, et d'installer dans le même ouvrage des pompes de poussée, le tout à l'intérieur des nouvelles pistes. L'objectif était double : sécuriser les conditions d'intervention des techniciens sur les pompes et mieux organiser le sous-sol de l'entrée de ville pour permettre son évolution à terme. Mieux encore, la municipalité Lambert avait obtenu de la Carene l'intégration dans le même ouvrage d'un bassin de rétention des eaux usées, construit en remplacement de celui situé à côté de l'école Gambetta. Un seul site, une seule opération de génie civil, le tout pour une meilleure insertion dans l'espace urbain, cela apparaissait séduisant et malin.

Sauf que Super Bobby, tel un gamin mal élevé, a piqué sa crise dès son arrivée à l'Hôtel de Ville, rien que pour le plaisir de ne pas suivre le projet Lambert. Il décide alors que les pompes seront positionnées au beau milieu du rond-point de l'hippodrome, n'en déplaise à la logique, à l'accessibilité du centre-ville et à la préservation de l'avenir. Résultat, Pornichet va pouvoir ajouter dans ses plaquettes de l'office du tourisme l'originalité d'avoir deux énormes ouvrages de génie civil en cœur de ville : la bunker enterré des pompes de gestion des eaux pluviales et la casemate semi-enterrée de gestion des eaux usées située sur le parking du 8 mai.

Avenir insulté

Toute à sa démagogie court-termiste, Robert Belliot, et son conseiller spécial en tuyaux bons ou percés, Frédéric Trichet (par ailleurs patron de la Saur, société gestionnaire de l'assainissement de Cap Atlantique mais aussi du netoyage des plages et de la gestion/maintenance des ouvrages... d'eaux pluviales de Pornichet), ont délibérément tiré une lourde créance sur l'avenir de la commune.

En décidant de strier l'entrée de ville de tuyaux et d'ouvrages fort onéreux, ils rendent quasi impossible le déplacement de ces équipements avant des décennies et obèrent en conséquence toute réorganisation de ce morceau de ville qui ne demande pourtant qu'à offrir un peu plus d'urbanité et de qualité. Ces deux grands penseurs n'ont sans doute jamais vu de photos de ce secteur dans les années 1970, lorsque l'entrée dans Pornichet se faisait tout simplement par une courbe reliant le boulevard de l'hippodrome à l'ilot de l'espace Camille Flammarion. Dommage, ils auraient peut-être compris le sens du mot humilité et mieux mesurer le fait que la première responsabilité d'un élu local est de préserver l'avenir pour les générations futures.

Plus affligeant encore, le saccage du site du 8 mai / Gambetta par la présence d'un imposant ouvrage d'assainissement des eaux usées. En laissant actuellement s'installer sur ce site un tel ouvrage, Robert Belliot amoindrit gravement le potentiel de ce quartier qui aurait pu accueillir des habitants et des services en complément d'un parking optimisé. Notre despote peu éclairé se fait fort d'implanter sur ce site un hôtel de standing, on ne peut que lui souhaiter bon courage ou alors bon séjours à ses futurs hôtes.

En pénalisant la circulation à l'entrée de Pornichet depuis 8 mois, Robert Belliot n'aurait pas pu faire meilleure démonstration de l'incohérence et de l'irresponsabilité d'implanter à cet endroit d'importants et couteux d'ouvrages de génie civil. Incapable de prendre la hauteur nécessaire à l'exercice de sa tache, il préfère enterrer l'avenir de Pornichet sous une gangue de béton et de tuyaux. Nul doute que les élus et contribuables pornichétins de 2030 ou 2040 maudiront l'action de cet obscur maire des années 2010 qui leur aura légué un lourd et bien indigeste héritage.







Ici ou ailleurs, la libre parole, l'esprit critique, la vigilance citoyenne dérangent. Contre toutes les pressions et oppressions, Pornichet le Poulpe s'associe à la journée mondiale contre la cyber-censure.

18 commentaires:

Tanker a dit…

Et cet horrible immeuble blanc et bleu que la municipalité Lambert a laissé construire entre le rond point de l'hippodrome et l'av de la république?
Coté architecture Lambert n'est certainement pas une référence.
L'entrée de ville Lambert est défigurée pour un bon bout de temps

Anonyme a dit…

ce n'est pas parce qu'une erreur à été faite avec ce batiment qu'il faut tout jeter , au moins avec la municipalité Lambert , Pornichet était une ville qui était tourné vers l'avenir , maintenant tout est défoncé ,l'entrée de la ville est défigurée pour des années . Le plus inquiétant un jour il faudra payer la facture et là il y adu soucis a se faire

Anonyme a dit…

Le mot d'humour de Georges Clemenceau, à propos du Président Félix Faure, pourrait, presque, s'apliquer à notre "bon" Maire : Il voulait vivre en César, il mourut Pompée.
Job

J.Roch a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
petitesouris a dit…

L'"humour" d'Anonyme est minable!
Avant de critiquer les travaux d'entrée de ville ,faut attendre qu'ils soient finis et que l'aménagement de l'ensemble soit terminé.

pornichet-infos a dit…

pornichet-infos s'est également associé à la journée mondiale de la cyber censure.
Histoire d'en rire dans les sphères UMP de Pornichet on nous a conseillé de retirer le lien le poulpe sur notre site!
cordialement J.Roch

un UMP a dit…

Pour Pornichet info!
Pas de censure? QUI vous a conseillé à l'UMP de retirer ce lien!
Un nom vite qu'on vérifie! Est-il représentatif?
Dépêchez-vous de nous donner ce nom au risque de vous dé crédibiliser une nouvelle fois!

Anonyme a dit…

très drôle cette histoire de cyber-censure
mais cette manifestation n'est certainement pas pour la défense du poulpe ni du pseudo journaleux de Pornichet-info
on n'est ni en chine ni en irak ni en corée du nord
pour risquer la censure encore faut-il ne pas être anonyme

Regionales@2010 a dit…

Les concours de pronostics sont lancés

Prochain tour des régionales 2010
Droite : 47%
Gauche : 53%

anonyme de chez anonyme a dit…

Grotesque! un "anonyme" qui exprime son opposition à un blog au prétexte qu'il est anonyme. Le même sans doute qui se permet (anonymement bien sûr)de critiquer le professionnalisme des journalistes d'un blog d'information au prétexte qu'il ne serait pas systématiquement dans la ligne de pensée qui lui convient.
Anonyme ce monsieur et sectaire!

region@les2010 a dit…

Tout cela va changer, notre premier ministre ne vient-il pas d'annoncer :

"...on avance pas masqué dans une démocratie..."

Comment vous avez-dit
" récupération et populisme"?.
Il n'y faudrait y voir qu'une promesse électorale de plus !

Pourquoi est-ce que je ne suis pas surpris par cette attitude UMPeste ?

anthony a dit…

Quelle surprise ce matin dans Ouest-France, notre Bobby national "se réjouit du recul du candidat de l'UMP aux régionales", serait-il devenu un "anti UMP" ? Le vent tourne et notre girouette ne manque pas de prendre la direction du moment ... intéressant, non ?

plusmieux a dit…

Pauvre Anthony qui ne semble pas capable de détecter un lapsus journalistique...

Revenons sur Mme Gallerneau qui affirme avoir pris une balle perdue et se déresponsabilise de la raclée électorale qu'elle a prise : c'est la faute des autres.
Mais, dans son fief elle fait un score tout aussi ridicule. Ne devrait-elle pas se poser des questions ?
Sur sa personne et ce qu'elle projette depuis longtemps à Pornichet après avoir changé plus d'une fois d'allégeance.
Sur la personnalité du leader de son parti qui n'a que des ambitions, et pas grand chose pour les alimenter.

anthony a dit…

Pour répondre a Plusmieux, encore faudrait-il que ce soit un lapsus journalistique, alors, avant de me plaindre, attendons de voir les explications que donneront les journalistes de Ouest-France, plus grand quotidien de France ... je m'impatiente ... Connaissant un peu, voir bien le milieu de la presse, je doute ...

anthony a dit…

Une précision encore, j'ai voté pour Belliot aux municipales. Je suis de Droite et n'ai pas honte de le dire. Cependant je regrette maintenant d'avoir voté pour un maire aussi incompétent, qui passe son temps à ridiculiser la commune auprès de nos voisins de la presqu'île, et même il y a peu auprès de la nation entière en passant par les "voix" de RTL. Pour la première fois de ma vie de citoyen, aux régionales, je n'ai pas voté pour l'UMP, parti que je soutiens habituellement justement pour ne pas envoyé ce personnage nous ridiculiser au niveau régional ... Si seulement tous les pros-Belliot pouvait entendre raison et écouter les Pornichétins ... bonne journée ...

Anonyme a dit…

Bravo à Anthony , dommage que beaucoup d'autres Pornichétins ne réagissent pas comme toi . Moi je vote surtout pour la compétence et je suis heureux de ne pas avoir voté pour notre maire actuel ; Moi je dis qu'il faudrait faire une grande manif à Pornichet contre l'équipe en place , mais le probléme comment l'organiser ?

mémé 67 ans a dit…

Hé! dans toutes les listes il y a des incompétents et effectivement (comme dit toujours Béliot) notre maire est sur l'une de ces listes.
Il faut savoir oublier les petites erreurs de castings et aller vers l'essentiel.
C Béchu est tout le contraire de Béliot; jeune, intelligent, pas populiste, pas langue de bois, résolument orienté sur l'avenir...Sa seule erreur est d'avoir choisi Béliot
Malgré Béliot je vais voter pour Béchu, pour la jeunesse et pour les idées du futur

région@les2010 a dit…

A mémé 67 ans

Et à part sa jeunesse, quel est le programme de M. Béchu ?

Etes-vous, pour un cumul des mandats sous prétexte de jeunesse?

Trouvez-vous "qu'avoir parcouru 15000 kms et rencontré 15000 personnes" soit un gage de sérieux, de futur, voir même de bon sens ? A l'heure du réchauffement climatique on peut se poser la question.

1 million d'exemplaires de son journal 8 pages, est-ce là la contre-attaque du budget com. de M. Herault , tant décrié par l' UMP et estimé à 600 000 euros par les mêmes personnes?
Est-ce un gage de bonne gestion?
Parce qu'à 0.5 euro , M. béchu vient de dépenser 500 000 euros sur un coup . Qui va payer ? Lui? l'UMP ? Ni l'un ni l'autre, mais les contribuables.


Allez donnons lui un satisfecit :
La centrale solaire. Mais sur ce sujet qu'il aurait pu developper, chiffrer, mettre en avant, pas d'autre mots qu'une belle intention. Espérons que vous saurez le lui rappeller,si ( qu'on nous en préserve) il était élu Président de Région.

Allez! Mémé, il est encore temps de changer d'avis.Je vous encourage à lire "50 ans et après" d' Eric Dudan. Vous allez être surprise de voir tout ce que de Matisse, à Ferrari en passant par Leonard De Vinci , sans oublier Clint Eastwood, on peut réaliser après 50 ans. M. béchu peut attendre. Il est déjà élu, qu'il fasse ses preuves. La vie est de plus en plus longue, et l' UMP prône un allongement du temps de travail.

Mes sources :
http://www.ouest-france.fr/elections/elections-regionales-2010-pays-de-la-loire_-Le-programme-de-Bechu-sort-en-integral_44820-1280369_actu.Htm