samedi 21 mars 2009

Souriez, vous êtes filmés !

Souriez, vous êtes filmés va devenir le nouveau slogan promotionnel de Pornichet. En bon élève du sarko-poujadisme, le maire de Pornichet demande, ce lundi, en conseil municipal, l'aval de ses petits camarades pour installer un système de vidéo-surveillance. A Pornichet 1984 se joue en 2009.

Depuis le début des années 1990, la vidéo-surveillance se développe sans frein partout en France malgré une efficacité douteuse, si l'on en juge par un rapport d'information du Sénat, publié le 17 décembre 2008. En effet, rien ne permet d'affirmer que ces centaines de milliers de caméras servent à lutter contre la délinquance. Le constat est assez piteux pour les municipalités, les collectivités ou les sociétés qui ont investi lourdement dans ces systèmes depuis une quinzaine d'années. Mais Robert Belliot n'en a que faire tout à son phantasme sécuritaire pour rassurer son électorat.

Libertés publiques

Certes, aujourd'hui, évoquer les libertés publiques pour contester le bien fondé d'une politique de la vidéo-surveillance semble être d'un archaïsme total et pourtant... Au Royaume-Uni, un sujet de sa Très Gracieuse Majesté peut être vidéo-surveillé jusqu'à 300 fois par jour. Est-ce de cette société dont nous voulons ?

Qui peut contester que la vidéo-surveillance est attentatoire à la liberté fondamentale de circuler sans entrave ni surveillance ? Qui peut contester que la vidéo-surveillance est attentatoires à la vie privée et constitue un outil de contrôle social ?

Les fans de Jean-Pierre Pernaud rétorqueront fielleusement : "Pourquoi s’opposer à la vidéo-surveillance si on a rien à se reprocher ?". Ils oublient juste qu' un principe de justice veut que toute personne soit considérée in­nocente jusqu’au jour où il est établi qu’elle est coupable. Or, la vidéo-surveillance inverse la situation : tout le monde devient fautif ou suspect potentiel et sous couvert du bien-être sécuritaire, les libertés reculent. Chaque citoyen est placé en situation de suspect permanent, quel progrès !

Cher et inefficace

Installer, entretenir et faire vivre de la vidéo-surveillance coute très cher. Même La Baule, qui s'est doté de quelques caméras en 2002, fait profil bas et n'envisage pas de déployer plus avant ses caméras au regard de la faiblesse des résultats et des coûts de fonctionnement.

L'insupportable Balkany, à Levallois-Perret, a lui même reconnu l'inefficacité couteuse de ce joujou sécuritaire et liberticide. Avec 3 millions d'euros dépensés en 1993, le shérif du 9-2 surfait sur le tout sécuritaire derrière ses caméras. Un audit commandité par lui-même, deux ans plus tard, concluait que "la vidéo-surveillance présentait un coût de fonctionnement considérable pour une efficacité dfficile à chiffrer".

La lutte contre la petite délinquance ou les incivilités implique un visionnage maximal des images en temps réel, une communication fluide entre les opérateurs et la police et une excellente réactivité des services de police. Mais, en pratique, la détection des délits en temps réel est rare pour des raisons techniques, les relations entre opérateurs et policiers dépendent d’éléments parfaitement subjectifs et la réactivité des forces de l’ordre est fonction de leurs priorités et de leurs moyens du moment. Robert Belliot n'a visiblement pas encore pensé à ces évidences.

Dans le même ordre d'idée, le maire de Pornichet n'a pas encore compris que l'installation de caméras de vidéo-surveillance ne ferait que déplacer la délinquance dans d’autres lieux. Ce sont les habitants du quartier de Mazy qui vont être contents. La scientifique du CNRS, Dominique Pécaud, met en garde les élus locaux en soulignant que "la petite délinquance s'adapte à la vidéo-surveillance. Elle se transforme, même. Elle est plus violente, plus agressive."

Malheureusement en matière de sécurité comme sur bien d'autres sujets, Robert Belliot préfère la démagogie du discours à l'efficacité de l'action publique. C'est aussi une manière de faire de la politique...

15 commentaires:

hubert a dit…

La vidéo-surveillance n’est certes pas un système parfait, mais son efficacité dissuasive est quand même reconnue.
Par ailleurs le nombre de caméras facilite beaucoup les enquêtes de disparition (ex, l’enlèvement de la fillette d’Arles en ce moment).

Ne nous trompons pas, ce sont les voyous qui intentent à la liberté, pas les caméras.

C’est aussi sur le même principe qu’il y a des flics, allez vous demander leur disparition ?
Ne facilitons pas par laxisme la tache des délinquants.

Et sachons leur infliger des peines beaucoup plus dissuasives qu’aujourd’hui (leur faire payer des caméras par exemple).

Anonyme a dit…

Le coût d'un dispositif complet est énorme. Mais bob le voyeur veut certainement juste mettre un seul oeil de moscou face à la gare, histoire de faire un bel article dans le journal(pour son électorat).De la communication, c'est juste ce qu'il veut. Le poste de police à la gare, c'est la même chose...il veut juste une enseigne lumineuse. le problême de la gare, c'est qu'on a seulement des incivilités (urines, vomis, cris tardifs), rien qui pénalement ne permet d'interpeller l'auteur....la vidéo va permette de voir se que l'on constate le matin. AUCUNE UTILITE

Georgette B. a dit…

Raisonnable Hubert! J'approuve aussi.
Il me semble que c'est une bonne idée, elle permettra de se sentir plus en sécurité et aidera à confondre ceux qui auraient quelque chose à se reprocher.
Ne soyons pas mauvais joueurs, pour une fois qu'il propose quelque chose qui a du sens, n'assommons pas ce pauvre bob.(et puis il pourra à l'occasion voir sur les films, quelque uns de ses amis zigzaguer sous la lune)

Ingénu a dit…

Je suis de ceux qui rejoignent Hubert et Georgette en ajoutant que l'on peut faire simple pour pas cher. Sans parler de construire une usine à gaz, deux ou trois caméras pointées sur les points "chauds", plus une caméra "panoramique séquentielle" et un simple enregistreur consultable uniquement en cas de nécessité devraient faire l'affaire pour une petite poignée d' euros.
Un petit rectificatif toutefois adressé à Georgette quand dans sa grande mansuétude elle accorde à Bob ce satisfecit " Pour une fois qu'il propose quelque chose qui a du bon sens" ce bon sens qui lui est attribué étant malheureusement pour Bob celui des autres.Un bref retour en arrière et une relecture des programmes des candidats feront constater que l'idée était clairement développée par l'équipe de "Pornichet à Venir". RIEN, absolument RIEN dans le programme de Belliot.
Rendons à César...etc etc !!!!

pravda a dit…

Ingénu, l'ump qui fricote avec le Modem, vous avez encore faux.
Voilà ce qui figurait au programme de Belliot (chapitre sécurité de tous):
"adapter les effectifs de sécurité et en ayant recours aux nouvelles technologies,"

On se fout de savoir pour les bonnes mesures de qui elles proviennent, mais Pornichet A Venir qui n'a pas encore digéré sa cuisante défaite (DERNIER, il faut le répéter malgré le dernier édito faux-cul d'Arthur, DERNIER)continue de mentir honteusement en faisant croire que les autres lui ont piqué leurs idées. Cette arrogance à tronquer la vérité est insupportable.

Ingénu a dit…

Bien essayé PRAVDA, mais dans l'extrait du programme Belliot que vous citez je ne vois pas où il est question de caméras ...!
Il est tout juste mentionné "d'adapter les effectifs en ayant recours aux nouvelles technologies". Comprenne qui pourra,mais en ce qui me concerne et en matière de limpidité dans le langage, j'ai connu mieux.
Votre pseudo par contre inspire réflexion: La PRAVDA n'est ce pas ce journal bolchévique connu(entre autres) pour son art de la désinformation et de la propagande, art dans lequel vous démontrez une certaine aisance par ce raccourci douteux, incompréhensible et infondé entre mon pseudo, l'UMP et le Modem.

aa a dit…

Pravda: Dogme et sectarisme, c'est récurrent mais en plus des mots doux: vous réhabilitez la politique et on sent laquelle!

Правда a dit…

Pravda (vérité en russe) c'est bien pour stigmatiser les contrevérités et les pratiques de désinformation du Modem.(ce pseudo m'est donc venu à bon escient) En Russie c'était un jeu national pour les intellectuels de lire à travers les lignes et de déceler la vérité.

Dans le même esprit je laisse les lecteur du Poulpe juger de votre obstination à ne pas reconnaître une caméra de video surveillance comme une nouvelle technologie.

aa a dit…

nouvelles technologies:
-le taser???
-le bracelet electronique???
-le flash ball??
Ce ne sont pas des nouvelles technologies?
Pour la bonne foi, c'est saisissant! :o)

Isvetia a dit…

Pravda, Alias M. Jan
Merci de vous retirer de ce débat...de tous les débats.

Anonyme N°2 a dit…

J'ai participé à la campagne pour Monsieur Belliot et je trouve que cette bonne idée (récupérée effectivement chez une autre liste) est à mettre en oeuvre sans honte même si elle ne vient pas de lui!
Pour monsieur JAN: si c'est lui et ça y ressemble, dac' avec isvetia: via, viaaaaaaaaaa...

Правда a dit…

Perdu je ne suis pas M Jan.
Il a l'habitude de faire plus de fautes d'orthographe que moi, et il n'est pas le seul à ne pas aimer le Modem.
A propos que devient-il?

MOROQUON a dit…

Je prends connaissance de la discussion.
Avec ses 13 commentaires cet édito se place dans de " top 5" des 47 recensés à ce jour !
Ce qui démontre que le sujet ne laisse pas les pornichétins indifférents.
Débat intéressant malheureusement souillé par l'intervention malodorante de PRAVDA qui utilise cet espace pour se livrer à des attaques personnelles, lesquelles, mal ciblées si j'ai bien compris, n'ont en outre rien à voir avec le fond du problème.
Quoi qu'il en soit, de mon point de vue, cette attaque faite à l'UMP qui "fricoterait avec le Modem", n'a rien d'anodin destinée clairement à discrétiter l' UMP en question auprès des lecteurs de ce blog qui ont suivi de près les dernières municipales et donc aussi à l'identifier.Sous cet angle,bien que sous forme dubitative, cette allégation portant incontestablement atteinte à l'honneur et à la considération de la personne visée pourrait très bien tomber sous le coup de la diffamation car par " fricoter" il faut quand même comprendre: "manigancer une affaire louche"
Surprenant que l'UMP en question n'ait pas encore fait valoir son droit de réponse ...car à sa place (ayant une petite idée de qui il peut s'agir) et qu'il me soit pardonné de répondre en son nom, j'aurais précisé à PRAVDA, question de dialectique peut être mais qui a son importance, que ce qu'il entend par " fricoter" n'est probablement qu'une profonde amitié née d'une belle aventure HUMAINE dans un combat commun pour une certaine vision de l'avenir de Pornichet malgré des étiquettes politiques très différentes, et que cela, PRAVDA ne l'a pas bien compris, est il d'ailleurs capable de le comprendre ????.

Pornichet Le Poulpe a dit…

Nous étions partis d'un débat sur la vidéosurveillance pour aboutir à des bisbilles ésotériques entre UMP et Modem. A croire que l'espionnage entre ces deux frères ennemis issus de la bonne vieille Droite conservatrice n'a pas besoin de caméras...

En tout état de cause, les rédacteurs du Poulpe sont au regret d'avouer qu'ils ne comprennent pas grand chose aux allusions diverves et variées, haineuses ou non, ils craignent donc que l'essentiel des lecteurs se trouve dans la même situation.

Aussi, nous prenons la décisions de bloquer tout message du même type pour ne retenir que les interventions liées au grave sujet du contrôle des citoyens sur l'espace public. CQFD.

Anonyme a dit…

A quand les lumières spéciales pour éloigner les "boutonneux",et là on aura atteint les sommets.
En attendant cela fait jaser, mais on oublie l'essentiel, l'hippodrome et sa refonte.Le dernier bulletin municipal, fait peur quand à l'usage de cette partie de Pornichet. Un poumon vert dit Mme Roudeix, Ah! bon, parce qu'à l'heure actuelle c'est quoi ? Un parc industriel petro-chimique qui nous pollue ?
Si Pornichet à besoin d'un poumon vert, c'est que la planète est fichue. Soyons sérieux, ne confondons pas écologie et jardin d'agrément.
Autre sujet non moins important: la relance économique ! Mon Dieu, voir le ministre Devedjan signer la première convention départementale avec Pornichet pour assurer la relance, j'espère que les membres du G20 sauront prendre exemple sur l'effort fait par le gouvernement Français, et que Pornichet va rentrer dans les livres d'histoire.
Nul doute que cela va titiller La Baule.